6

A la découverte des e-liquides Bobble

C’est au détour d’une allée au dernier Vapexpo que j’ai fait la rencontre de Bobble. Un stand modeste, mais accueillant, une présentation des produits originale et surtout, aucun vendeur agaçant qui vous harcèle pour goûter leurs fabuleux produits premium (au Vapexpo TOUS les liquides sont premium, même les plus mauvais), mais des passionnés qui vous invitent à vous assoir et commencer par boire un coup. Comment résister ?

Une histoire qui a débuté il n’y a pas si longtemps

Bobble est une toute jeune société qui est apparue sur le marché au mois de mars de cette année. Du courage pour se lancer dans ce marché il en faut, surtout qu’en on voit le nombre de produits qui arrivent chaque semaine dans nos locaux. Ou alors, il faut avoir bien étudié le marché et proposer quelque chose de nouveau et attrayant, le genre de truc qui une fois qu’on le voit, on se dit « mais pourquoi ce n’est pas moi qui ai pensé à ça ? ». Et c’est notamment sur ce point que Bobble se distingue des autres fabricants tout en proposant d’excellents e-liquides, mais nous y reviendrons après.

Pour se lancer, Bobble a commencé à vendre des e-liquides en grand format de 1 litre aux professionnels. La particularité de ces liquides n’est pas leur complexité, mais justement le contraire puisqu’il s’agit principalement de monos arômes. Là, on passe de courageux à sévèrement burné.

Avoir une bonne idée c’est bien, mais ce n’est pas suffisant ! Ce qui n’est pas un problème car quand on est jeune, des idées et de la motivation ce n’est pas ça qui manque. Après avoir touché les professionnels, c’est maintenant nous, les particuliers, que Bobble veut séduire et il faut bien avouer qu’ils ont pas mal d’arguments pour cela.

Plus qu’une marque, Bobble est un concept et une grande famille

Stand du Vapexpo de Villepinte – octobre 2019

Dans un esprit de respect pour notre planète tout en permettant aux utilisateurs de la marque d’acquérir un e-liquide de façon plus abordable, le concept est le suivant : le client se rend en boutique, mais au lieu d’acheter un flacon comme d’habitude, il devient l’heureux propriétaire d’une bouteille de 70 ml vide qui se nomme Oscar.

Fiole Oscar de 70 ml

Achetez une bouteille vide n’est pas la meilleure affaire que l’on puisse faire, alors le vendeur vous propose de la remplir de 40 ml de l’arôme de votre choix (le ratio est de 50/50 en PG/VG), d’ajouter un ou plusieurs boosters pour obtenir son taux de nicotine et éventuellement une dose de base supplémentaire (en 50/50, 30/70 ou 20/80) si l’on souhaite modifier légèrement le PG/VG. Une étiquette avec le nom de l’arôme est ensuite apposée sur la bouteille et le client repart avec son e-liquide.

Une fois la bouteille vide, au lieu de la jeter on repasse à la boutique avec sa bouteille et on refait le plein en ne payant cette fois que le contenu, ce qui implique une certaine économie puisqu’il n’y a pas de nouveau contenant n’y d’emballage.

Fiole Oscar de 35 ml

Pour ceux qui ne souhaitent pas se déplacer avec une bouteille de 70 ml, il existe également une version plus petite en 35 ml. Le reste du concept ne change pas, on passe alors à 20 ml d’arôme plus le reste.

Côté boutique, les bouteilles sont au format de 1 litre et présentées comme dans un bar traditionnel, à l’envers avec un doseur. Le principe est sympa, la manipulation pour remplir la bouteille Oscar par le vendeur est facilitée par son embout facilement dévissable.

Format 10 ml

Ce concept de bar n’est cependant pas présent dans toutes les boutiques. Cela demande de la place et il n’est pas toujours évident de pouvoir le mettre en valeur. Pour ces raisons, les e-liquides Bobble sont également disponibles en flacons traditionnels de 10 ml contenant déjà de la nicotine ou non. Les taux disponibles sont 0, 3, 6, 9, 12 et également en 16 mg pour les arômes menthe et classiques.

Format 20 ml

Il existe également un format 20 ml, mais conformément à la loi, ils ne contiennent pas de nicotine et sont chargés en arômes. Suivant le taux de nicotine que vous souhaitez et obtenir le liquide parfaitement dosé, il faut y ajouter une base. Bobble a simplifier le processus pour ne pas avoir à faire de calcul et propose à ce jour 3 bases toutes prêtes qu’il suffit d’ajouter dans le flacon de 20 ml :
– La B0 qui ne contient pas de nicotine et qui ne sert qu’à retrouver un pourcentage d’arôme correct,
– La B3 pour obtenir un liquide dosé à 3mg / ml de nicotine,
– La B6 pour obtenir un liquide dosé à 6mg / ml de nicotine.

Une partie du laboratoire lors d’un test d’une nouvelle saveur qui semble concluant

Bien que Bobble soit une société toute jeune, elle est composée pour la plupart de passionnés qui ont déjà travaillé dans le milieu de la vape. Ce ne sont donc pas des nouveaux venus dans ce milieu et leur expérience à permis à Bobble de connaître une croissance très rapide et d’appréhender ce secteur en toute connaissance de cause. Le temps est heureusement loin ou n’importe qui pouvait concevoir des e-liquides dans sa cuisine. Même si le concept est différent, les investissements concernant la sécurité, l’hygiène et le respect des normes est une préoccupation essentielle pour Bobble :

  • Tous les liquides sont fabriqués dans leur propre laboratoire CEFOP à Sucy-en-Brie (94). Les plus septiques des professionnels ont d’ailleurs la possibilité de passer sur place pour constater que les normes de production sont respectées.
  • Les fiches de sécurité sont à accès libre pour les professionnels et seront téléchargeables prochainement sur le site de Bobble pour tout le monde.
  • La composition des e-liquides est certifiée sans colorant ni conservateurs ni sucralose ni eau ni alcool rajouté. Tous les e-liquides ont reçu les certifications obligatoires pour la mise en vente sur le territoire.

Enfin, Bobble se veut plus proche de ses clients et ne pas être perçue comme une société impersonnelle sans visage. La marque communique énormément sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook et n’hésite pas à publier des photos et vidéos où l’on peut voir chaque membre de l’équipe faire des annonces, répondre à des questions et organiser régulièrement des jeux. C’est ce que Bobble appelle la #bobblefamily. Chaque vapoteur de produit Bobble fait partie de la famille et peut directement s’adresser à la marque ou à une personne en particulier pour un commentaire ou poser une question. Cette accessibilité est assez rare dans la profession, sauf peut-être pour les microsociétés ou souvent la personne est seule.

« J’aime pas les monos arômes… »

Après cette présentation un peu longue, mais nécessaire pour comprendre le concept et la philosophie de Bobble, passons au plus important : les e-liquides. En général, je ne fais que très rarement d’articles sur les e-liquides pour plusieurs raisons :

  • Chacun de nous a ses propres goûts
  • Nos papilles gustatives ne réagissent pas de la même façon
  • Cela dépend du matériel utilisé et comment on l’utilise
  • Du moment de la journée ou même l’humeur peut jouer un rôle

Quand Alexis de chez Bobble qui fait une tête de plus que moi et que j’ai donc naturellement classé comme mon meilleur ami de plus de 20 ans m’a proposé de goûter les différentes saveurs, je lui ai indiqué ma réticence à essayer, car je ne vape plus de mono arôme depuis le jour ou je me suis rendu compte que j’en possédais plus de 90 différents et qu’aucun ne me convenait réellement. Il faut dire que j’ai des goûts parfois douteux avec une tendance à vapoter tout ce que je ne peux pas manger parce que ça donne des triglycérides ou du cholestérol.

Bref, me voilà installé pour commencer la dégustation et je choisis un litchi, arôme qui généralement ne ressemble à rien dans ceux que j’ai déjà vapé, histoire d’en finir au plus vite. Là, je suis surpris ça ressemble bien à du litchi. Mince alors, essayons le melon. C’est atroce, il est délicieux ! Un vrai melon charentais bien mûr, à tomber. Voyant le sourire de mon interlocuteur, j’indique d’un air dégagé que oui, « c’est pas mal », et j’embraye sur une pêche blanche, puis une mûre, je change de registre avec une vanille ice cream, rien n’y fait, c’est bon, c’est goûtu, subtil et pas écoeurant. Alexis me propose ensuite une petite noisette et là, c’est le Graal. Une tuerie. Un truc à faire tourner dingue Scrat.
Mon interlocuteur me regarde alors et me dit : « alors ? Tu vois qu’en fait t’aimes bien les monos arômes. Tu veux goûter autre chose ?». 3/4 d’heure plus tard, j’étais toujours installé au stand…

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Pour conclure

Au-delà du concept de distribution novateur et économiquement parlant bien qu’il ne soit pas disponible partout, Bobble nous propose à ce jour 30 saveurs réparties dans 5 catégories : les tabacs classiques, les fruités, les fruits rouges, les menthes et les gourmands. Le retour aux choses simples comme le mono arôme n’était pas gagné, le marché étant déjà bien saturé de ce type de liquides, mais la grande force de Bobble est de les restituer presque à la perfection sans ajouter tout un tas d’artifices qui finissent par vous en lasser. Je ne vous dirais pas que ce sont les meilleurs, cela reste toujours très subjectif et propre à chacun, mais goutez-en au moins 1 pour vous faire une idée, je ne pense pas que vous soyez complètement déçu.

Bonus

Bobble à lancé un jeu QR-code dans les boutiques participantes. Il suffit de venir en boutique partenaire de la marque et de scanner le QR-code affiché. 1 fiole de 10ml est à gagner par semaine.

VOTEZ POUR CET ARTICLE !
[Total: 6 Average: 5]

Thierry

6 commentaires

  1. Un bel article très approfondi !
    À très vite sur la toile, dans un shop, autour d’une bière ou d’un repas.

    Ton vieil ami de 20ans 😉

  2. Merci pour cet article que dire de plus ?!
    Rien tout est dedans 😉
    #vaperevolution
    #bobblefamily

    • Merci Guillaume, écrire cet article fut un réel plaisir tout comme rencontrer quelques membres de l’équipe 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.