0

Présentation détaillée de la box Luxotic Surface de chez Wismec

Cela fait maintenant un moment que le squonk n’est plus considéré comme une mode ou un style de vape anecdotique, mais bel et bien comme une manière à part entière de vaper. Chez Wismec, la gamme concernant les box squonk s’appelle Luxotic. La Surface n’est pas juste une box de plus, elle comble un vide dans ce type de matériel en offrant d’excellentes performances dans un format compact et léger.

La Luxotic Surface est disponible seule ou en kit avec le Kestrel RDTA

Coffret de la version kit

Le contenu du coffret de la box seule comprends un manuel et une bouteille de remplacement identique à celle installée d’origine dont la teinte varie suivant le modèle choisi.

Contenu de la version kit

Le kit contient en plus le Kestrel RDTA, un réservoir supplémentaire, des pads de coton organique, des joints, une deuxième résistance en plus de celle déjà en place, un pin positif non percé pour une utilisation de l’atomiseur sur une box ou un mod traditionnel, un adaptateur de drip tip 510, le légendaire petit tournevis bleu, une clef Allen et le manuel d’utilisation du Kestrel.

A noter que les deux manuels présentent une section en français.

La Surface est compacte et possède d’excellentes finitions

Le choix principal de la Luxotic Surface repose en grande partie sur ses dimensions qui font d’elle l’une des box squonk des plus compactes qui existent. Avec une hauteur de 78 mm pour une largeur de 43,5 mm et une épaisseur de 25,5 mm, son poids est de 132 g.

Pour arriver à ces dimensions, Wismec à fait des choix judicieux à commencer par la bouteille dont la contenance est de 6,5 ml. Ce n’est certes pas le plus grand volume que l’on puisse trouver, mais cela est déjà supérieur à la très grande majorité des RTA. N’oublions pas qu’avec la Surface, le but recherché est la compacité.

Idem pour le choix de l’accu. Le format retenu est exclusivement le 18650. Là encore, certains accus dans ce format se montrent aussi performants que certains 20700 ou 21700, je pense notamment au LG HG2 ou au Sony VTC6 qui proposent une autonomie de 3000 mAh pour une décharge en pusle de 30 A, ce qui est amplement suffisant au regard de la Surface qui possède une puissance maximum de 80 W.

L’écran de la Luxotic Surface est lui aussi plus petit que la mode actuelle avec une diagonale de 0,49 pouce. Cependant, les informations affichées sont réellement utiles : la valeur de la résistance, l’équivalence en volt par rapport à la puissance sélectionnée, le niveau de charge de l’accu sous forme d’icône et la puissance (ou la température) sélectionnée. De plus, il possède un autre avantage en étant à technologie OLED et mat. Cela se traduit par une bonne définition ainsi qu’une très bonne luminosité permettant d’être parfaitement lisible en extérieur, même en plein soleil sans que l’on soit gêné par d’éventuels reflets.

Au dessus de l’écran se trouve le bouton de feu et en dessous, les boutons + et -. Chacun possède un modif gravé en nid d’abeille, ressortent suffisamment de la façade pour ne pas avoir à les chercher et possèdent un clic ferme et peu bruyant. Ils n’ont pas le moindre jeu et leur utilisation est possible quelque soit l’endroit ou l’on appuie. En résumé, c’est un sans faute.

La façade principale est maintenue par trois aimants. Lorsqu’elle est en place, l’ajustage est parfait, elle ne bouge pas d’un dixième de millimètre. En dessous de la box on trouve une petite grille amovible maintenue elle aussi par un aimant.

Cette grille sert principalement à protéger le fond de la bouteille, et cache également les logos disgracieux et obligatoires qui sont imprimés à l’intérieur.

L’arrière de la box ne comporte rien de particulier si ce n’est le logo Wismec et un motif géométrique de gravés dans la même teinte que le boîtier. Tout cela reste discret.

Le connecteur de l’atomiseur ne présente rien de spécial. Il est possible de monter un atomiseur jusqu’à un diamètre de 25 mm, ce qui offre déjà pas mal de choix. Le pin 510 monté sur ressort permet d’obtenir un ensemble avec la box totalement flush.

A l’intérieur de la box, tout est parfaitement agencé. En haut à gauche se trouve la partie électronique, en dessous la bouteille avec la partie squonk. A droite se situe l’emplacement de l’accu avec une bandelette pour aider à son extraction, le moins étant en haut avec un pin monté sur ressort suffisamment ferme pour que l’accu reste parfaitement à sa place.

Un chipset simple d’utilisation offrant un large choix d’options

Le chipset embarqué est l’Avatar qui a été adapté pour la Surface. La puissance maximum qu’il est possible d’obtenir est de 80 W et la plage des résistance s’étend de 0.05 à 3.5 ohm ce qui dans la vie réelle n’existe pas, mais il est possible de les utiliser 🙂

L’accès au menu du choix de vape se fait en appuyant 3 fois de suite sur le bouton de feu. Les différents choix de vape proposés par la surface sont le mode puissance, le mode bypass qui délivre la puissance suivant le niveau de charge de l’accu, le contrôle de la température en Ni, Ti et SS 316, ainsi qu’un mode TCR avec 3 mémoires. A noter que lorsque la valeur de la résistance est supérieur à 1,5 ohm, la box repasse automatiquement en mode puissance, de même lorsqu’elle détecte que le coil est constitué en kanthal. Cette petite protection est toujours la bienvenue pour ceux qui seraient parfois un peu tête en l’air.

Pour les autres protections, on retrouve les habituelles sécurités des box électroniques : inversion de polarité, court circuit, surchauffe etc.

Bien que l’écran soit de taille modeste, il est néanmoins possible de choisir quelques options dans l’affichage ou d’obtenir certaines informations. Pour accéder à ce second menu, il faut appuyer simultanément sur le bouton de feu et le bouton + (celui de droite). Il est ainsi possible de verrouiller la valeur du coil pour le mode TC, de choisir d’afficher soit le voltage, le nombre de bouffées ou le temps de la dernière bouffé, de passer en mode Ninja (écran toujours éteins), de régler le temps d’affichage, de choisir un preheat, de régler les 3 mémoires TCR, d’avoir la version de la box et enfin, d’avoir le voltage précis de l’accu. Cela fait quand même pas mal d’infos.

Il est également possible de bloquer les réglages en appuyant simultanément sur les deux boutons + et – pendant 2 secondes. Le bouton de feu restant fonctionnel. Pratique pour éviter de changer de réglage de puissance ou de température par inadvertance.

En mode puissance, l’incrémentation se fait par pas de 1 W. On commence à trouver ce type d’incrémentation de plus en plus souvent pour notre plus grand bonheur, merci Wismec de l’avoir implémenter.

A noter également l’excellente réactivité du bouton de feu, Wismec annonce un temps de 0.001s. A moins d’être un T-1000 pour accréditer ce fait, les simples humains que nous sommes constateront simplement qu’il est instantané.

Un remplissage pratique et propre

La bouteille se retire en la faisant glisser vers le bas, après avoir retirer la petite grille bien sur. Il n’est pas nécessaire de retirer l’accu pour l’enlever, il suffit de passer un ongle entre le haut de la bouteille et le bas du bloc électronique, puis de tirer vers le bas.

Le squonk est composé d’une tige métallique creuse qui descend jusqu’au fond de la bouteille, un bouchon en silicone coulissant sur cette tige assure l’étanchéité. L’orifice de remplissage de la bouteille est suffisamment large avec 7 mm de diamètre pour accepter n’importe quel embout de flacon de liquide.

Une fois la bouteille remplie jusqu’à l’anneau métallique, on l’insère la bouteille dans le bouchon en silicone et on repousse le tout jusqu’en haut. Parmi les différents type de remplissage qui existent où il faut retirer la bouteille, ce principe est l’un des plus fonctionnel et des plus propre. On ne s’embête pas avec un bout de tuyau en silicone qui fini toujours par s’élargir et générer des fuites.

Conclusion

Avec un bon accu, une résistance autour des 0,5 ohm, de par sa capacité de 6,5 ml et de ses dimensions réduites, la Luxotic Surface est la box nomade par excellence qui est capable de tenir une bonne partie de la journée. Ses finitions sont impeccables et son excellent chipset simple d’utilisation permet toutes les vapes. Si vous aimez ce type de box, la surface ne pourra que vous contenter.

La surface peut être acquise seule ou en kit avec le Kestrel RDTA. Elle est disponible avec un choix de 4 façades différentes.

VOTEZ POUR CET ARTICLE !
[Total: 2 Average: 5]

Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.