0

Présentation détaillée du Tauren One RTA de chez ThunderHead Creations

Le Tauren One RTA est un atomiseur reconstructible prévu pour fonctionner en mono coil. Outre le fait que ses finitions soient d’un niveau proche du « high end », son design est particulièrement soigné avec un airflow en nid d’abeille qui le classe parmi les meilleurs RTA. Délivrant une excellente vape, douce, savoureuse avec juste ce qu’il faut de vapeur, le Tauren One RTA est une réussite incontestable.

Un packaging classieux et pratique

Lorsque l’on acquiert un produit de chez THC, la satisfaction commence par la découverte d’un packaging unique et différent. Livré dans une pochette en velours de la teinte de l’atomiseur, THC est attentive à chaque détail afin d’apporter à chacun le plaisir de posséder un matériel soigné d’une excellente qualité. J’ai connu des produits présentés comme « haut de gamme » vendus trois à quatre fois plus cher qui n’avaient pas ce niveau d’exigence…

Dans la pochette et en complément du Tauren One, qui est bien à l’abri dans une boite cylindrique en aluminium, sont fournis une pochette de joints de rechange, un jeu de vis supplémentaire avec empreinte hexagonale ou plate pour le plateau, un tournevis plat de bonne facture, une clef Allen, un réservoir type bulle translucide en polycarbonate incassable et un manuel multilingue dont le français.

Le Tauren One RTA est bien protégé dans une petite boite cylindrique qui non seulement le préserve parfaitement pendant le transport, tout en offrant une particularité très intéressante : la base de cette boite sert également de stand pour le montage. C’est vraiment le petit détail intelligent qui fait plaisir tout en étant utile.

Bien visser dessus, le diamètre de cette base est suffisamment grand, 38 mm, pour être parfaitement stable pendant l’opération de montage. C’est quand même autre chose qu’une boite en carton reléguée immédiatement après déballage au fond d’un placard.

Premières impressions

La qualité générale du Tauren One est vraiment très bonne. D’un diamètre de 24 mm pour une hauteur de 34,5 mm hors drip tip et connectique, les filetages sont fluides, les joints bien calibrés et la peinture ne présente pas la moindre imperfection.

En commençant par le haut de l’atomiseur, le drip tip au format 810 est en ultem et possède une petite bague noire décorative avec le nom du fabricant d’inscrit en tout petit. Cette bague apporte esthétiquement un petit quelque chose en plus.

Il est bien sûr possible de remplacer ce drip tip par celui de votre choix dans ce même format, à condition qu’il soit sans joint.

Le top cap se dévisse facilement grâce aux reliefs profonds qui ornent sa périphérie. On accède ainsi à la bague de remplissage constituée de deux larges ouvertures pouvant accepter toutes sortes d’embouts de fiole de liquide ou pipette.

Associé à cette bague, la chambre d’atomisation est ornée d’une gravure du logo du Tauren et de son nom. La gravure est fine et parfaitement nette, comme je le disais, tous les détails sont soignés.

Le réservoir d’origine est en verre avec une contenance de 2 ml. Si vous souhaitez plus de réserve, un deuxième réservoir en polycarbonate incassable et translucide est fourni, permettant ainsi de passer à 4,5 ml.

Outre la contenance, le choix de l’un ou l’autre des réservoirs qui ne sont pas de la même matière change l’esthétisme du One, chacun choisira suivant son envie.

Les airflows se trouvent en bas de l’atomiseur avec une ouverture qui est réglable par une bague avec butées. Là aussi, les reliefs du pourtour aident à sa manipulation et le joint qui la retient est bien calibré, offrant une rotation ferme et précise sans que le réglage ne puisse bouger tout seul. A noter que cette bague se retire pour le nettoyage, cette pratique ayant une fâcheuse tendance à disparaître ces derniers temps chez la concurrence. L’inhalation du Tauren One RTA est bien sûr directe, parfaitement lisse et son réglage et précis.

Enfin, le dessous affiche les habituels logos avec un numéro de série et un pin en plaqué or non réglable.

Un plateau postless provenant au Solo RDA

Le plateau du Tauren One RTA est exactement le même que celui du Solo RDA sorti il y a quelques mois.

Il s’agit d’un plateau postless à quatre plots qui permet un montage monocoil, quel que soit son sens d’enroulement.

L’arrivée d’air principale se fait par le dessous au travers une ouverture composée de 12 petits trous, complétée par 2 arrivées latérales composées chacune de 7 trous.

Comme pour la majorité des plateaux postless, il faut couper au préalable la bonne longueur des pattes du coil avant de le monter. Cette valeur, pour un coil de 3 mm de diamètre interne est de 4,5 mm. Le plus facile pour couper la bonne longueur est d’utiliser une gauge. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez en acquérir une de chez Hugsvape pour quelques sesterces sur notre site.

Les vis de serrage du Tauren One se montrent parfaites dans leur finition, les filetages sont fluides et les empreintes profondes. Le fil est bien maintenu en place, aucune chance que la valeur du coil ne bouge par la suite.

Une fois le coil en place et rodé pour supprimer les points chauds en cas de spires serrées, la mise en place du coton est une formalité.

Les cavités aux extrémités du plateau sont bien dimensionnées pour recevoir la quantité de coton d’un coil en 3 mm de diamètre, tout rentre parfaitement sans avoir à effilocher les extrémités du coton.

Une vape douce, silencieuse et de qualité

Que serait la qualité de fabrication du Tauren One sans que la vape produite soit elle aussi de qualité ? Celle du One est fort agréable. L’aspiration est silencieuse, la vapeur onctueuse et raisonnablement dense, les saveurs sont très bien restituées de façon homogène. Tout ceci dépendra bien entendu du coil que vous utiliserez et de la puissance nécessaire correspondante, entre 30 et 60 W, le Tauren One est vraiment très agréable.

La chauffe de l’atomiseur reste raisonnable et malgré la faible hauteur du drip tip, la vape n’est jamais trop chaude si l’on reste dans des puissances raisonnables pour un monocoil. Pour finir, je n’ai pas rencontré la moindre fuite même en le remplissant airflows ouverts ou avoir passé la nuit couché, ni même de dry hit à condition de ne pas tasser le coton.

Conclusion

Une fois de plus, la réputation de ThunderHead Creations est parfaitement justifiée. Le Tauren One est un RTA qui possède d’excellentes finitions, délivrant une vape qualitative et très agréable. Le rapport qualité prix est tout juste incroyable lorsque l’on voit le packaging, ses finitions et les petits détails bien pensés qui le composent. Pour à peine le prix d’un atomiseur conventionnel on a droit à du high end.

Disponible en coloris acier, or et gun metal il n’y en aura pas pour tout le monde, ce n’est sûrement pas un produit qui restera en stock très longtemps…

VOTEZ POUR CET ARTICLE !
[Total: 4 Average: 5]

Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.