0

Zoom sur la box DotAIO de chez Dotmod

La mode des box AIO (All In One soit « tout-en-un ») est de retour depuis quelques mois, et Dotmod se lance lui aussi dans ce concept. La DotAIO Dotmod est de qualité, réputation du fabricant oblige, agréable à utiliser et comporte quelques détails bien pensés qui font de cette AIO l’une des meilleures du moment.

Un coffret complet

Le contenu du coffret est à la hauteur de ce que l’on attend. Sous la mousse qui protège la DotAIO, on trouve une petite pochette qui contient le certificat d’authenticité de la box avec son numéro de série spécifique, deux petits stickers ainsi que la notice. Cette dernière est uniquement an anglais, mais les illustrations sont nombreuses et suffisamment explicites pour que ceux qui ne maîtrisent pas cette langue puissent s’y retrouver.

Pour finir, on découvre un second drip dip en ultem destiné à la vape en MTL, une seconde résistance Dotmod en 1,6 ohm (la DotAIO est prémontée avec une résistance en 0,3 ohm), un câble plat USB type C pour la recharge et un sachet de pièces détachées avec des joints de rechange, un adaptateur pour résistances Nautilus de chez Aspire, un second bouchon de réservoir et des petites pastilles qui cachent les vis à l’intérieur de la box au cas ou l’une d’entre elles venait à se décoller.

Finitions et qualité sont au rendez-vous sur la DotAIO

La DotAIO est une box très qualitative. Sa structure et les façades sont en aluminium anodisé ce qui lui confère non seulement un touché agréable, mais également une certaine rigidité tout en maîtrisant son poids qui est de 110 g sans accu.

Ses dimensions sont compactes avec une largeur de 46 mm, une hauteur sans drip tip de 78 mm et une profondeur de 23 mm. Les côtés sont légèrement courbés, la prise en main est parfaite.

Les deux façades sont détachables et maintenues par trois aimants. Elles se retirent aisément grâce à un discret petit creux en bas qui permet d’y insérer un ongle. Lorsqu’elles sont en place, les façades sont parfaitement calées et ne possèdent pas le moindre jeu. L’ajustage est parfait.

Sur l’une des façades, on trouve le bouton de feu finement gravé à effigie de la marque. Ce bouton est entouré d’un anneau LED qui fournit quelques informations que nous verrons plus loin. La pression que l’on doit exercer sur le bouton est douce, le clic silencieux et la réactivité de la box dès qu’il est sollicité excellente.

Sur l’autre façade, une petite découpe verticale permet de voir le niveau de liquide du réservoir qui se trouve à l’intérieur ainsi qu’un petit logo Dotmod en bas à gauche.

Enfin, sur l’un des côtés, une prise USB type C permet la recharge de l’accu. À noter que pendant la recharge il est possible d’utiliser la DotAIO (fonction « pass trough » ).

La DotAIO est équipée d’origine d’un drip tip 510 pour l’inhalation directe. De teinte dorée, il se révèle assez court ce qui accentue visuellement la compacité de la box. Bien entendu, si ce drip tip ne vous convenait pas, il est possible de le remplacer par un autre à condition qu’il soit avec 1 seul joint (pour une question de hauteur d’insertion dans la box).

Un intérieur tout aussi soigné

Derrière la façade où se trouve le bouton de feu, on retrouve l’emplacement de l’accu qui est au format 18650 (non fourni). Les indications de polarité sont clairement lisibles, une petite languette est présente pour aider à retirer l’accu. Toutes les vis sont recouvertes d’un cache sous forme d’une petite pastille autocollante de la teinte de la box (d’autres sont également fournis). Ce n’est pas grand-chose, mais le souci du détail est bien présent.

En dessous du bouton de feu se trouve un second petit bouton. Ce dernier sert à régler quelques paramètres pour la vape.

Derrière la seconde façade se cache le réservoir de 2,7 ml et la résistance. Le réservoir s’enlève à l’aide d’un petit ergot situé au haut du réservoir.

Il suffit de le tirer vers soi sans qu’il soit nécessaire d’enlever le drip tip pour effectuer cette opération.

Pour le remettre en place, on le positionne dans son logement par le bas, le pin en contact avec la résistance est monté sur ressort, et on pousse le haut du réservoir vers la box, le bouchon de remplissage étant positionné vers soi. Tout rentre au dixième de millimètre, l’ensemble est lui aussi parfaitement ajusté.

On notera également que les inscriptions obligatoires de conformité et autres se trouvent à l’intérieur, donc invisibles lorsque la façade est en place. Encore un détail esthétique appréciable.

Le réservoir et les résistances

Le réservoir est en PCTG, sa contenance est de 2,7 ml. Ce matériau possède une transparence et une densité semblable à celle du verre, ainsi qu’une résistance à la corrosion chimique et ne craint pas les chocs. Tous les types d’arômes peuvent donc être utilisés, même les plus corrosifs comme le citron.

Les résistances fournies avec la DotAIO sont de la marque du fabricant. La première, celle déjà installée, est composée d’un mesh en inox 316 L de 0,3 ohm pour une vape en inhalation directe restrictive. La seconde est constituée de céramique avec un fil qui est lui aussi en 316 L pour une valeur de 1,6 ohm. Son utilisation sera plutôt destinée à ceux qui souhaitent vaper des liquides aux sels de nicotine ou qui aiment la vape serrée en indirecte.

Résistances BVC pour Nautilus

Néanmoins, le choix des résistances pour cette DotAIO ne s’arrête là. Il est également possible d’utiliser des résistances prévues pour le clearomiseur Nautilus de chez Aspire. Ces dernières n’étant pas exactement conçues de la même façon que les résistances Dotmod, un adaptateur est fourni et se visse sur la partie supérieure de la résistance Nautilus pour s’adapter à la taille du réservoir. Cette compatibilité est bien évidemment la bienvenue et offre ainsi une large gamme de choix de résistances.

Quelle que soit la résistance choisie, on l’installe en la vissant sur la base d’arrivée d’air. Les arrivées sont au nombre de 2 et réglables symétriquement. La bague possède une butée d’arrêt de chaque côté. Une fois vissé sur la base, il ne reste qu’en enficher le tout dans le réservoir.

Il n’y a pas de pas de vis, la résistance tient en place par le double joint torique de la base. Lorsque l’on place la résistance dans le réservoir, placez une des deux arrivées d’air bien parallèles à la partie la plus large du réservoir. Elle sera ainsi face à la découpe de la façade et profitera directement de cette entrée d’air.

Le remplissage du réservoir se fait en retirant le petit bouchon silicone. Seuls les flacons possédant un embout fin pourront entrer dans l’orifice de remplissage. Il n’est pas nécessaire de retirer le réservoir de la box pour le remplir, il s’effectue box couchée.

Les différentes protections et réglages possibles

La DotAIO est une box électronique et à ce titre, possède toutes les sécurités nécessaires : inversion de polarité de l’accu, court-circuit, arrêt automatique lorsque la température atteint 75°, détection de l’atomiseur et de sa résistance.

Après 10 minutes d’inactivité, la box se met en sommeille pour diminuer sa consommation énergétique. Un simple appui sur le bouton de feu permet de la sortir de cet état.

Autre protection proposée par la DotAIO et pas des moindres : l’anti dry hit. Le principe est le même qu’en contrôle de température d’une box classique : lorsque le coton s’assèche par manque de liquide, la température de la résistance augmente ce qui fait varier son impédance (ohm). La box agit donc en conséquence et se coupe automatiquement afin de ne pas brûler le coton. La seule contrainte pour que cette protection agisse est la nature du matériau de la résistance. Cette protection fonctionne parfaitement avec les résistances Dotmod puisqu’elles sont en inox, mais avec celles du Nautilus qui sont constituées d’un fil en kanthal, cela ne fonctionne pas.

La plage des résistances utilisables s’étend de 0,28 à 2,0 ohms. Cependant, la DotAIO classe automatiquement les résistances qu’elle détecte en 4 catégories :

  • 0,3 ohm pour des résistances qui vont de 0,28 à 0,49 ohm
  • 0,7 ohm pour des résistances qui vont de 0,5 à 0,99 ohm
  • 1,2 ohm pour des résistances qui vont de 1,0 à 1,49 ohm
  • 1,6 ohm pour des résistances qui vont de 1,5 à 2,0 ohms

Ainsi, si votre résistance est de 0,85 ohm elle sera utilisée comme une résistance de 0,7 ohm.

La DotAIO choisit automatiquement la puissance en fonction de la valeur de la résistance. Cela pourrait poser un problème de puissance par rapport à la vape souhaitée, mais heureusement, Dotmod à pensé à tout et il existe un réglage qui permet d’affiner la puissance délivrée.

La DotAIO ne possédant pas d’écran. Les réglages que l’on effectue sont indiqués par l’anneau LED qui se trouve autour du bouton de feu. En appuyant sur le petit bouton de réglage en dessous du bouton de feu, il est possible de jouer sur l’intensité de la vape. Ce réglage possède 4 intensités.

Allumé à 1/4 on est en mode très doux, à la moitié en mode doux, au 3/4 en mode moyen et en totalité, en mode intense. L’idée est plutôt intéressante, car elle permet d’avoir un ressenti qui varie de 2w sur les résistances situées entre 0,7 et 1,6 ohm, et de 5 w sur les résistances en dessous.

En fonction de la valeur de la résistance, il permet ainsi de moduler la puissance suivant son envie. Le petit tableau du manuel explique très bien ce que l’on obtient avec ce réglage.

Juste après avoir utilisé le bouton de feu, la couleur de l’anneau LED donne également une indication sur le niveau de charge de l’accu :

  • Vert : entre 61 % et 100 %
  • Bleu : entre 21 % et 60 %
  • Rouge : moins de 20 %

Conclusion

La DotAIO est incontestablement une réussite !

Pour une première box dans ce domaine, Dotmod à réussi à proposer une box élégante, discrète, légère avec des matériaux de qualité. Accessible à tous, les réglages sont à la fois très simples et suffisamment paramétrables pour obtenir une vape aussi agréable en inhalation indirecte que directe. Le remplissage est pratique, et le fait d’avoir un accu séparé très appréciable. Pour finir, Dotmod indique qu’une base RBA est en préparation, ainsi que de nouvelles façades et des accessoires. Nous n’avons pas fini d’entendre parler de la DotAIO

La DotAIO de Dotmod est disponible en 4 couleurs (noir, bleu, rouge et or) dans notre boutique vapOclOpe

Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.