Puissance et autonomie des batteries et accu pour cigarette électronique

Vous êtes nombreux à nous demander des explications sur la puissance et l'autonomie des batteries de cigarettes électroniques. Nous vous proposons un dialogue (à peine) fictif dans un magasin vapOclOpe qui va permettre de vous expliquer tout cela. Vous êtes prêts ? C'est parti !

DIALOGUE

EXPLICATIONS

 

 

 

 Bonjour Mr le Vendeur

- Bonjour Mr le Client (on est poli chez vapOclOpe)

- Je voudrais, s'il vous plait, une batterie de 650 pour ma cigarette électronique, vous en avez en stock ?

- Oui, nous avons en stock des batteries de 650 mAh et même des 1000mAh ...

- Euhh, ca veut quoi mAh ?

- mAh c'est milli-Ampère par heure ...

- Ah ? c'est quoi la différence ? Est-ce que ma e-cig va produire plus de vapeur avec une 1000 ... comment vous dites déjà ?

- milliAmpère par heure. Non, c'est juste une question d'autonomie de la batterie.

- C'est la taille du réservoir électrique de la cigarette électronique quoi !

- Exact, on peut voir cela comme ca. C'est pour cette raison qu'une batterie de 1000mAh est plus grosse qu'une batterie de 650mAh. Le "réservoir électrique" est plus gros ...

- OK, je comprends mieux maintenant pourquoi certains ont une grosse cigarette électronique ... un peu comme vous ! [le vendeur a un Zmax v5 téléscopique avec dedans un accu IMR de 18500 avec dessus un Kayfu, micro coil 0,32 Kanthall en coton bio, mais c'est une autre histoire ...]

Une chose m'échappe : mon clearomiseur, il consomme combien de courant ?

- Ben cela dépend ... c'est quoi comme résistance montée dedans ?

- Je crois que c'est du 1.8, mais je ne comprends pas trop bien ça et encore moins le rapport.

- C'est simple, plus une résistance est basse, plus elle va chauffer. Et donc cela va produire une vapeur plus chaude, un volume de vapeur plus important et plus de "hit", cette sensation de passage de fumée dans la gorge. En contre partie, plus une résistance chauffe, plus elle est fragile et s'use vite. Sans compter que le fil de la résistance, que l'on appelle le fil résistif, est plus fin, donc plus fragile. Mais attention si la résistance est trop basse, cela risque de chauffer trop et donc vous risquez d'avoir un goût de brulé. On parle de Ohms. Une basse résistance de 1.8 Ohms, chauffera plus qu'une résistance plus haute de 2,2 Ohms. Et qui dit "chauffe plus", dit "consomme plus d'électricité" ...

- Monsieur le vendeur, je ne comprend toujours pas. Vous ne pouvez pas détailler s'il vous plait ?

- Bien sur ! La loi d'Ohms vous connaissez ?

- La loi d'Hommes ?

- Non "Ohms", comme la résistance de votre clearomiseur.

- Ca me dit vaguement quelque chose ...

- En fait c'est simple, c'est la fameuse formule "U=R.I".

- Et comment on applique cela à ma cigarette électronique ?

- C'est simple ! Pour la cigarette électronique, V c'est la tension en sortie de votre batterie et les Ohms, la résistance de votre clearomiseur. Elle "sort" combien de Volts votre batterie ?

- Mais je n'en sais rien moi !

- Elle est régulée ou non régulée ?

- Comment voulez vous que je le sache ? Vous me posez trop de questions ! Normalement c'est moi qui les pose les questions !

- On ne vous l'a pas expliqué alors ?

- Non ........

- Vous l'avez acheté dans un bureau de tabac je suppose ?

- Oui ........

- Ok je comprends mieux maintenant. Une batterie régulée c'est une batterie qui va s'efforcer de sortir le même niveau de tension en permanence grâce à un petit dispositif électronique qui se trouve dedans. On appelle cela le PCB, ce qui veut dire "Circuit imprimé". A contrario avec une batterie non régulée, la tension va baisser au fur et à mesure que la batterie se décharge. Par exemple cette batterie Kanger est régulée à 3,7V et cette tension va rester stable même si elle est presque vide. Une batterie non régulée va délivrer une tension lorsqu'elle est bien chargée de 4,2V puis cela va baisser au fur et à mesure de sa décharge [Note: les batteries Joyetech de type Upgrade comme la C2 offrent les 2 modes, régulé ou non régulé ... mais pas en même temps !].

- C'est bon, je comprends maintenant ...

- Alors prenons l'exemple de cette batterie Kanger 1000mAh qui délivre du 3,7V et de ce clearomiseur EVOD avec une résistance de 1.8 Ohms, on obtient une intensité de 2A.

Vous me suivez toujours ?

- Oui ... enfin je crois. Comme vous me l'avez expliqué au début, si une batterie de 1000mAh peut délivrer un courant de 1000mA (donc 1A) pendant 1 heure, avec mon clearomiseur qui "consomme" 2A, elle ne tiendra qu'une 1/2 heure. C'est cà ?!?

- Exactement ! Vous avez tout compris. Si je fais le même calcul avec une batterie de 650mah, on aura environ 20 minutes.

- Je vous arrête tout de suite Mr le Vendeur ! Il y a de marqué sur votre étiquette : 650mAh pour 1/2 journée d'autonomie et vous me dites 20 minutes. Elles sont courtes vos 1/2 journée à vous !

- Oui c'est vrai. 20 minutes c'est si on appuie en permance sur le le switch de la cigarette électronique. Or pour dire 4 heures de vapote, on se base sur une consommation moyenne.

- Donc cela dépend de notre consommation ?

- Oui, cela dépend du nombre de fois que vous "tirez" sur votre cigarette et leur durée. Plus vous vapotez ou plus vous tirez longtemps, plus l'automonie diminue ....

- Ca y est je comprends tout ! C'est pour cela que la votre est très grosse !

- Voilà ! Avec mon accu de 18500, j'ai une automonie de xxx

- Merci Mr le Vendeur de e-Cigarette et au revoir !

- Au revoir Mr le Client, à très bientôt !

 Pour la définition, une batterie de 1000mAh est capable de délivrer un courant de 1000mA, ou 1A (c'est pareil), pendant 1 heure en continu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La loi d'Ohms, c'est la fameuse formule "U=R.I". U c'est la tension que l'on exprime en Volt (V) qui est égale à la résistance R en Ω (Ohms) multipliée par l'intensité I en Ampère (A).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calcul : U=R.I, ce qui équivaut à I=U/R donc si on remplace, on a I=3,7 / 1,8 soit 2,05 Ampères. On va arrondir à 2A pour les calculs.

 

Calcul : On a pour une batterie de 650mAh : 0,65A x 60minutes = 2A x T donc T= (0,65 x 60) / 2 soit 19,5 minutes. On va arrondir à 20 minutes pour les calculs. 

 

On va considérer un vapoteur moyen qui tire 3 fois pendant environ 8 secondes sur sa cigarette électronique, et cela toutes les 5 minutes. Pendant une heure, il vapote donc 3x8x12 soit 288 secondes. On va arrondir pour les calculs à 300 secondes, soit 5 minutes par heure. Comme on l'a vu, une batterie de cigarette électronique de 650mAh délivrant du 3,7V avec un clearomiseur de 1,8 Ohms ne peut tenir que 20 minutes en continue. On peut en conclure qu'une batterie de 650mAh tient, je le rappelle pour ce vapoteur moyen 4 heures !

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu'il faut retenir de cette conversation :

- La grosseur d'une batterie détermine son autonomie qui est exprimée en mAh (milli-Ampère heure). Plus elle est grosse, plus elle a d'autonomie.

- De la résistance du clearomiseur (ou atomiseur) va dépendre le volume de vapeur, la température de la vapeur, la sensation de "hit" et aussi de la perception des saveurs. Plus une résistance est basse, plus le volume de vapeur est important, plus sa vapeur est chaude, plus le hit est important mais les saveurs du e-liquide sont alterées par des chaleurs importantes. Bien sur, le hit dépend surtout du taux de nicotine contenu dans le e-liquide, le volume de vapeur de la proportion de Propylène Glycol et de Glycérine Végétale.

- L'automonie dépend également de la résistance du clearomiseur. Plus la résistance est basse, plus l'automonie est réduite car un atomiseur basse résistance (LR pour Low résistance) tire plus d'intensité sur la batterie.

- On ne met pas de résistance trop basse sur des "petites" batteries car on risque de dépasser le CDM (détérioration, risque d'emballement des cellules Lithium-Ion, flammes, explosions ... mais ces derniers cas sont plus rares)


J'accepte

En poursuivant votre navigation sur le site vapOclOpe.fr, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.Plus d'infos