Pourquoi passer à la cigarette électronique ?

Les raisons pour passer à la cigarette électronique sont nombreuses ! Voici les 5 raisons principales :
  • Parce que c'est (beaucoup) mieux pour ma santé
  • C'est moins cher pour mon porte monnaie
  • Je vais retrouver le goût, l'odorat, et fini les mauvaises odeurs
  • C'est quand même plus écologique
  • Pour garder ma bonne humeur !


Pour une meilleure santé

La principale raison pour choisir de passer à la cigarette électronique est être en meilleure santé. C'est ce que montre une étude du cabinet Ernst & Young au sujet du marché de la e cigarette.
En effet, contrairement à la cigarette classique, la cigarette électronique ne contient ni goudron, ni monoxyde de carbone, ni aucune des 4000 autres substances toxiques ou cancérigènes contenues dans une vraie cigarette.

Bien que la cigarette électronique ne soit pas déclarée officiellement comme produit de sevrage tabagique, de nombreux utilisateurs apportent des témoignages satisfaisants sur cette possibilité.

Pour des raisons économiques

Au delà des questions de santé, passer à la cigarette électronique permet de réaliser des économies importantes. La e-cigarette coûte moins cher que la cigarette. Pour une consommation standard, cela revient entre 40 et 50 euros par mois, alors qu'un paquet par jour coûte lui 180 euros par mois.

Si le prix d'un kit de cigarette électronique vous semble onéreux, un simple calcul indique qu'il sera amorti en moins d'un mois !

Cigarette Electronique Mod Electro

Pour des raisons esthétiques

Ce n'est pas une légende, la cigarette tabac classique a un impact sur l'esthétique du corps : dents et ongles qui jaunissent, teint grisâtre, odeurs ... Autant d'effets qui se font ressentir au fil du temps. La cigarette électronique permet d'éloigner tous ces aspects négatifs. Sans combustion, la vapeur qui en ressort n'est pas nocive pour le corps. En vapotant, vous pourrez retrouver un meilleur teint !

Pour des raisons écologiques

La cigarette électronique dégage l'odeur du e-liquide avec lequel vous la rechargez. Fruits, cocktails, gourmandises ; les possibilités sont multiples ! Plus d'odeur, fini les mégots : vous pouvez respirer et vos proches aussi ! Finies les remarques désobligeantes sur la gêne occasionnée par votre cigarette, votre environnement est plus sain.

La e cigarette élimine également les risques de brûlures liés à la cendre et les éventuels incendies occasionnés par une cigarette mal éteinte.

Sur le plan écologique, vapoter permet d'éviter le rejet de mégots dans la nature, à savoir : un mégot ne disparaît qu'au bout de 5 ans quand il est jeté.

Pour garder sa bonne humeur

La cigarette électronique conserve une gestuelle proche de la cigarette qui vous permet de diminuer le manque lié à l'arrêt ou la diminution. D'autre part, vous pouvez conserver la nicotine en vapotant, il vous suffit simplement de choisir un e-liquide adapté à votre consommation. Le risque de ressentir une quelconque frustration est donc fortement diminué et cela se ressent sur votre humeur !

La cigarette électronique n'est elle pas plus dangereuse que le tabac ?

Cigarette Electronique Nicotine
Une étude de l'organisme dépendant des autorités sanitaires de Grande-Bretagne, Le Public Health England, publiée en août 2015 estime que la cigarette électronique est environ 95% moins nocive que la cigarette tabac et que son usage devrait être encouragé auprès des fumeurs désirant arrêter.

Un des auteurs de cette étude, le Professeur Kevin Fenton, déclare que "Les cigarettes électroniques ne sont pas totalement dénuées de risques mais quand on les compare au tabac, les résultats montrent qu'elles ne comportent qu'une fraction de nocivité".

En effet, la plupart des composants chimiques - 93 composés reconnus comme cancérigène ou dangereuse - responsables des maladies associées au tabac sont absents des cigarettes électroniques. Car contrairement à la cigarette tabac, il n’y a pas de combustion et donc pas de goudron ni de CO (monoxyde de carbone). Or, c’est bien la combustion qui est responsable de la toxicité de la cigarette classique.

Cela va même plus loin. Ann McNeil, qui a contribué à cette même étude affirme que "Les résultats montrent de manière systématique que l'e-cigarette est un outil supplémentaire pour arrêter de fumer et de mon point de vue, les fumeurs devraient essayer de vapoter et ceux qui vapotent devraient cesser complètement de fumer".

Citons encore les propos du professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue à la Pitié-Salpêtrière, et bien connu des vapoteurs : "les données sont claires aujourd’hui : les risques liés à la cigarette électronique sont bien inférieurs à ceux que l’on retrouve avec le tabac. Un an de cigarette électronique présente un risque équivalent à un jour d’usage du tabac".

Une chose est sûre, c'est pour l'industrie du tabac que la cigarette électronique est dangereuse !

Sources
  • Sciences et Avenir - La Cigarette électronique 95% moins nocive que le tabac
  • Rapport du Public Health England

Ok mais y a t-il un risque de tabagisme passif pour les autres avec la cigarette électronique ?

Tabagisme Passif, Cigarette Electronique et Nicotine Fin 2015, une équipe de scientifiques de l’Université de San Francisco a rendu publics les résultats d’une étude sur l’absorption par un vapoteur des principaux composants de la vapeur émise avec une cigarette électronique.

Sur la base de leurs expérimentations, ils ont fait les observations suivantes :
  • 94% de la nicotine inhalée est retenue par le vapoteur, autrement dit 6% de la quantité de nicotine aspirée est restituée dans l’air ambiant
  • 92% du Propylène Glycol (PG) et 89% de la Glycérine Végétale (VG) sont retenus par le vapoteur

Que peut on en tirer ? Pour Jacques Le Houezec, consultant en santé publique, spécialiste des questions de dépendance tabagique, et président de l'association SOVAPE, cette étude confirme que le vapotage passif n’existe pas. Le pharmacologue français estime ainsi que l’interdiction de vaper dans les lieux publics n’est pas justifiée. De plus, il conclut que "la cigarette électronique est bien efficace pour délivrer de la nicotine, donc pour aider les fumeurs à arrêter de fumer".

Et les 6% restant alors ? Peut on alors dire qu'il existe un vapotage passif avec passage de nicotine dans le sang des non-fumeurs non-vapoteurs ? Quand on connaît la nature des produits rejetés (absence de monoxyde de carbone, de goudron, ou de particule toxique) ainsi que la demi vie de la vapeur de cigarette électronique (temps au bout duquel la moitié de ces gouttelettes ont disparu dans l'air ambiant) qui est de 11 secondes (celle de la fumée du tabac est de 17 minutes), on peut penser (et de plus en plus d'études le montrent) que même si le vapotage passif existe, il reste bien moindre, voir négligeable comparé à celui engendré par la fumée du tabac.

Sources
  • Article Jacques Le Houezec Le vapoteur absorbe la presque totalité de la nicotine et du PG/VG qu'il inhale

Mais on ne sait pas ce qu'il y a dans les e liquides !

Composition e liquide Non justement, on sait très bien ce qu'il y a dedans et au contraire de la cigarette tabac qui contient jusqu'à 4000 substances, un e liquide pour cigarette électronique ne contient que très peu d'ingrédients :

  • Du Propylène Glycol : Additif alimentaire E1520 utilisé comme humectant dans de nombreux produits de la consommation courante, y compris les produits alimentaires et de soins de beauté, ou encore comme générateur de fumée artificiel. On le retrouve en vente libre dans les pharmacies. Le propylène Glycol à été reconnu non toxique pour le corps humain et bio dégradable pour l'environnement.

  • De la Glycérine Végétale : La glycérine végétale est un liquide visqueux incolore, inodore et qui est largement utilisé dans les préparations pharmaceutiques, y compris les sirops contre la toux, les élixirs et expectorants, les dentifrices, bains de bouche, ainsi que de nombreux autres produits que nous ingérons et utilisons quotidiennement. La Glycérine Végétale est également un élément connu. Son seul défaut est la formation d'acroléine à haute température ...

  • Des arômes alimentaires : ils confèrent leurs saveurs si agréables à la vapeur : ils peuvent reproduire le goût tabac, cependant, ne vous attendez pas à retrouver exactement le goût de vos cigarettes : aucun arôme ne peut reproduire la sensation ni la température de la combustion. Prenez plutôt plaisir à partir à la découverte de nouveaux plaisirs gustatifs : fruités, gourmands, etc.

  • De la nicotine : La nicotine est un alcaloïde contenu en grande concentration dans les feuilles de tabac. La nicotine n'est pas une substance anodine. Certes elle accélère le pouls et augmente la tension artérielle - au même titre que la caféine - mais sa dangerosité est sans commune mesure avec celle des autres produits de la fumée de tabac. Contrairement à ce que beaucoup de personne croient, la nicotine n'est pas l'élément dangereux du tabac.

  • De plus certains e liquides peuvent contenir de l'eau ou de l'alcool, composants facultatifs, ils servent à fluidifier les mélanges. L'alcool sert également à favoriser le hit. Alcool et eau ne sont généralement pas utilisés en proportion supérieure à 5% au total.

    Retenez que que le tabac d'une cigarette non brûlé contient plus de 2500 composés chimiques et que la fumée de cigarette dépasse les 5000, dont 93 considérés dangereux ou potentiellement dangereux et 60 déclarés comme cancérigènes.

La cigarette électronique permet elle d'arrêter de fumer ?

Vapoter la cigarette électronique pour arrêter de fumer Cette question revient souvent lorsque l’on évoque la cigarette électronique. Il est vrai que la e cigarette n’est ni un produit du tabac, ni un médicament alors comme se positionne-t-elle par rapport aux patchs, chewings gum nicotinés ou inhalateurs ?

Déjà, soyons honnêtes, le plus important dans l’arrêt du tabac c’est la VOLONTÉ. Vous souhaitez vraiment arrêter de fumer ? Et bien c’est déjà un pas immense vers la réussite ! Il est maintenant temps de mettre toutes les chances de votre côté pour arriver à atteindre votre objectif et enfin dire adieu au tabac.

Vous avez déjà peut être, par le passé, essayé les patchs, les gommes à mâcher ou les inhalateurs. Toutes ces méthodes ont des résultats prouvés mais ne nous mentons pas, si vous êtes ici aujourd’hui c’est bien qu’aucun de ces substituts nicotiniques ne vous a vraiment satisfait. La raison qui revient le plus souvent c’est le manque du geste. Et oui, il est difficile de se passer de ce geste qui nous a malheureusement accompagné pendant de nombreuses années. C’est d’ailleurs ce qu’évoque le Pr Dodin, psychiatre addictologue. Selon lui, la cigarette électronique possède de nombreux bénéfices et est particulièrement adaptée aux fumeurs très dépendants car elle permet de garder quelque chose entre les mains, ce qui est extrêmement important dans la dépendance comportementale.

Une fois que le choix de la cigarette électronique est fait, comment se passe la suite ?

Selon le tabacologue Philippe Presles, l’essentiel est de prendre son temps. Le choix du matériel est alors primordial. Batterie tubulaire, box électronique, clearomiseur ... informez vous au maximum pour trouver le matériel qui vous fera apprécier la vape. Une fois ce choix déterminé il faudra porter un soin particulier à la sélection du e-liquide et du taux de nicotine. Plutôt saveur classique ? E-liquide saveur menthe ? Fruitée ? Gourmande ? Laissez vous guider par les sélections et les avis des internautes passés par là avant vous !

Une enquête ETINCEL ODT menée en 2012 sur un panel de 100 anciens fumeurs a permis de montrer que 51% des anciens fumeurs ont eu recours à la e.cigarette pour arrêter de fumer !

Lorsque tout est trouvé, la cigarette électronique prend progressivement la place des autres cigarettes. Si ce n’est pas le cas, c’est simplement que le matériel, la saveur ou le taux de nicotine ne sont pas adaptés alors comme le conseille le Dr Presles, faites vous conseiller, changez et adaptez à votre profil !

Il est vrai qu’il n’existe que très peu d’études sur les résultats de la cigarette électronique dans le processus d’arrêt du tabac mais les retours d’expérience eux sont multiples et très encourageants.

La cigarette électronique a été adoptée ... et ensuite ?

La tentation d’en griller une est le cauchemar de tous les anciens fumeurs. Cependant une étude menée en 2013 par un institut anglais concernant l’approche qualitative de la cigarette électronique dans le processus de sevrage a affirmé que la e cigarette, en comparaison aux patchs, chewings gum ou inhalateurs a moins d’effets secondaires dérangeants et est plus efficace dans la prévention des rechutes. Bonne nouvelle non ?

Puis-je fumer et vapoter en même temps ?

Cumuler cigarette tabac et cigarette électronique peut, dans un premier temps, vous permettre de réduire votre consommation de tabac. Le baromètre INPES 2014 indiquait qu’un vapofumeur fumait 9 cigarettes de moins en moyenne par jour que lorsqu’il était fumeur.

Mais un vapofumeur s’expose toujours aux dangers de la cigarette tabac. Il reste donc toujours un fumeur. Il faut savoir qu'avec une seule cigarette tabac par jour les risques cardiovasculaire restent importants, car on continu d’absorber du goudron, du monoxyde de carbone et également des milliers de produits toxiques.

Cumuler tabac et cigarette électronique est-il dangereux ?

"Il n’y a pas de risque de surdose ni d’intoxication à la nicotine. Au pire, on peut avoir la nausée ou des palpitations", nous rappelle le Dr Guillaumin. Mais, continuer à fumer des cigarettes tabac quand on vapote maintient un fort niveau de dépendance à la nicotine, et le taux de retour au tabagisme seul est alors plus élevé. "Mieux vaut lâcher les cigarettes en ajoutant des substituts nicotiniques, ou choisir un e-liquide plus concentré en nicotine", précise le Pr Dautzenberg.

Je veux une petite cigarette électronique et je n'en trouve que des grosses ! Pourquoi ?

De la grosseur de la cigarette électronique dépend bien évidemment son autonomie. Ce paramètre est très important car plus l’autonomie est grande moins vous aurez de risque de panne de batterie dans la journée et donc de craquer sur une cigarette.

De même, plus la batterie est grosse plus elle délivre de la puissance. Vapeur et bonnes sensations sont alors au rendez-vous !

Puis je débuter avec une box électronique ?

Vapeur Cigarette Electronique et Nicotine La Box électronique n’est pas réservée aux vapoteurs confirmés. Il existe même de nombreux modèles de box électroniques adaptés aux débutants.

Les box électroniques disposent d’une excellente autonomie, très utile dans vos débuts dans la vape afin de ne pas être tenté d’allumer une cigarette en cas de panne de batterie dans la journée.

D’autre part, les box électroniques offrent de nombreux réglages comme la puissance ou encore la température afin de trouver le type de vape qui vous convient le mieux. La multitude de modes vous permettra de faire évoluer votre vape au fil du temps, ce qui est rarement possible avec une cigarette électronique classique. Alors oui, la box électronique est un excellent investissement pour les néo vapoteurs.

Peut on vapoter partout ?

La loi de santé de 2016 interdit l'utilisation de la cigarette électronique à l’intérieur des établissements scolaires (école, collège, lycée, ...), dans les moyens de transport collectifs fermés (bus, train, métro, tramway, ...), dans les établissements destinés à accueillir des mineurs, ainsi qu’à l’intérieur des "lieux de travail fermés à usage collectif".

La cigarette électronique produit elle de la vapeur d’eau ?

Vapeur d'eau e cigarette Les e-liquides ne contiennent pas d’eau, ou très peu (0 à 4% max). Les produits majoritaires entrant dans la composition du e liquide sont : de la Glycérine Végétale (ou Glycérol), du Propylène Glycol, des arômes alimentaires et de la nicotine -jusqu'à 2% maximum - si ce dernier en contient. La vaporisation de ce mélange ne donne donc pas de la vapeur d’eau mais crée un brouillard constitué de fines gouttelettes de ces liquides. Le terme approprié serait donc plutôt celui d’aérosol ou de vaporisateur personnel.

Le mot vapeur a été introduit pas les fabricants d’e-cigarettes à la place du mot "fumée" qui faisait trop référence à la fumée provoquée par la combustion du tabac. Les verbes vapoter et vaper quant à eux sont issus des forums de discussions, ils ont ensuite été adopté par les fabricants.

Je suis enceinte, est ce que je peux passer à la cigarette électronique pendant ma grossesse ?

Grosse et Cigarette Electronique Il faut rester prudent avec les substituts nicotiniques chez la femme enceinte car la toxicité de la nicotine sur le cerveau du fœtus est démontrée. On ne peut donc pas la conseiller.

Le Pr Bertrand Dautzenberg nuance toutefois : "Cependant, si une femme enceinte ne parvient pas à ne rien prendre du tout, la cigarette électronique est beaucoup moins dangereuse que la cigarette, notamment parce qu’elle ne dégage pas de monoxyde de carbone. Cela peut donc être un moindre mal si elle permet de ne pas fumer de cigarettes."

Vapoter est il dangereux pour ma santé ?

Cigarette électronique versus tabac

Quelques chiffres au sujet de la cigarette tabac

  • Première cause de mortalité pouvant être évitée, le tabac tue 73 000 personnes par an en France, soit 200 personnes par jour.
  • Le tabac tue prématurément 1 fumeur sur 2.
  • Les éléments les plus nocifs présents dans le tabac sont dégagés lors de la combustion: goudrons, particules fines, monoxyde de carbone, etc.
  • Le tabac contient plus de 2500 substances chimiques, la fumée du tabac plus de 5000
  • La fumée du tabac contient 93 composants dangereux, dont 77 reconnus cancérogènes (arsenic, benzène, cadium, uranium 238, etc)
  • La nicotine, même si elle n'est pas une substance anodine, sa dangerosité est sans commune mesure avec celle des autres composés se trouvant dans la fumée du tabac.
  • La fumée de tabac inhalée contient des particules fines sont les principaux responsables des maladies cardiovasculaires : infarctus du myocarde (80% des victimes avant 45 ans sont des fumeurs), l'hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les anévrismes, l'artérite des membres inférieurs.
  • 1 cancer sur 3 est causé par le tabagisme et le cancer du poumon représente à lui seul 25 000 décès par an en France, dont 90% liés au tabagisme actif et 5% liés au tabagisme passif. Chez les hommes, le tabagisme serait responsable d’1 cancer de la vessie sur 2.

Comparatif entre la fumée tabac et la cigarette électronique

De par l'absence de combustion, la cigarette électronique offre l'intérêt de supprimer, ou en tout cas de réduire significativement l'exposition par inhalation de composants toxiques voire cancérigènes. Ainsi, la cigarette électronique se révélerait infiniment moins dangereuse que la cigarette tabac. Et même si certains composés toxiques seraient présents dans la vapeur d'une e cigarette - trouvés dans des études dans des situations de tests extrêmes, par exemple en dry burn - leur taux sont largement plus bas que dans la fumée du tabac et identiques pour certains à ceux présents dans les substituts nicotiniques (nitrosamines).

En conclusion, la grande majorité des spécialistes de la santé conseillent l'usage de la cigarette électronique dans le cadre d'une réduction des risques liés à la consommation de tabac. Un fumeur choisissant de passer exclusivement à la cigarette électronique voit ses chances de développer des maladies en lien avec le tabac diminuer.

Citons une nouvelle fois le Pr Bertrand Dautzenberg, Président de l'OFT (Office Français de Prévention du Tabagisme) : "Fumer, c’est un peu comme prendre l’autoroute à contresens. Vapoter, c’est rouler à 140 km/h au lieu de 130 km/h."

Source
  • Le Monde : L'engouement pour la cigarette électronique
  • Sciences et Avenir : La liste des 93 produits toxiques dans la fumée du tabac

Que pensent les médecins de la cigarette électronique ?

Cigarette Electronique Nicotine En octobre 2014, à l’initiative du docteur Philippe Presles – membre du comité scientifique de SOS Addictions - 120 professionnels de santé, notamment des médecins, pneumologues, tabacologues et cancérologues, lancent appel en faveur de la réduction des risques du tabagisme en soutenant publiquement la cigarette électronique.

"Le tabagisme est la première cause de décès évitable en France et en Europe" écrivent les signataires de l'appel qui déclarent souscrire aux conclusions du rapport du Public Health England, agence rattachée au ministère de la Santé britannique, et publié quelques semaines auparavant et selon lequel "vapoter est 95% moins nocif que le tabagisme". Fort de ce constat et de sa quasi-innocuité pour les fumeurs, le groupe recommande la e-cigarette auprès du grand public et du corps médical pour en développer l'usage.

Plus proche de nous, un groupe de 11 experts médicaux français, emmenés par le Pr B. Dautzenberg a travaillé à l’établissement de document au sujet de la cigarette électronique. Destiné aux médecins et autres professionnels de santé, le document initié en 2014 et qui a fait l'objet d'une mise à jour en 2016 donne 45 conseils et recommandations pour guider les professionnels de santé sur la conduite à tenir concernant le recours à la cigarette électronique notamment dans l'arrêt du tabac. Ils soulignent notamment que "malgré les incertitudes, il est très probable que la cigarette électronique présente beaucoup moins de danger que les cigarettes traditionnelles et que quitter le tabac fumé pour la cigarette électronique pourra entraîner une réduction de risque bénéfique à la santé".

Source
  • L'appel des 120 médecins en faveur de la cigarette électronique
  • Cancer et environnement
  • Vapingpost : Les recommandations de 11 experts

Combien y a t-il de vapoteurs en France ?

Selon l’étude Etincel réalisée par l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (ODFT) réalisé en 2014, 9 millions de personnes en France l’ont déjà essayée et on dénombre entre 1 et 2 millions de vapoteurs réguliers.